Pavane (translation of my poem for the French gypsies, in La Revue Des Ondes)


Link to the French translation by Marie Moore of my poem Pavane, a poem inspired by the cause of the gypsies in France. Thanks to the translator and editors of La Revue Des Ondes.

La revue des ondes

Arturo Desimone

Une gitane est allongée près d’une fontaine
(dans son esprit) une balle entre les dents

et une balle dans chaque pli de sa robe.
Le ciel est vide de vautours
mais plein de France.
Des mains noires font tourner l’horloge qui rassure
les passants
de l’appartement au bureau
par les mornes parkings
ils arriveront à l’heure à leur travail
insensibles aux prières des mendiantes
à leurs jupons de sarabande
aux jeunes garçons qui dansent.
C’est l’heure de la messe, la vigne est abondante
mais personne n’est caché sous la treille.
Le pays, une pomme acide, coupée en deux
avec dedans un ver blanc
et un mille-pattes beaucoup plus sombre
chacun défends ses droits pour ne pas être dévoré
deux moitiés, l’une scrutant l’autre férocement
Dans ce pays à odeur de savon
sculpté dans la graisse d’un cygne borgne
on vote à couteaux tirés, c’est devenu sport de combat

View original post 385 more words

Leave a comment

Filed under Uncategorized

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s